Plusieurs enquêtes sociologiques montrent que la première relation sexuelle est rarement perçue comme étant une bonne expérience. Cela s’explique de plusieurs manières. Un homme vierge ne possède pas encore l’expérience et la technique nécessaires pour satisfaire sa partenaire sexuelle. Ainsi, il doute souvent de ses compétences au moment de passer à l’acte.

Pour ce qui est des jeunes filles, celles-ci redoutent la perte de leur innocence. Elles craignent également d’avoir mal et de vivre une expérience déplaisante voire gênante, en lien avec une perte de sang éventuelle par exemple. Ainsi, la perspective de perdre leur virginité leur fait ressentir une certaine insécurité jusqu’au moment fatidique. Le premier rapport sexuel est ainsi bien souvent différente de l’image dépeinte par les films romantiques.

couple timide

En général, les adolescents ont du mal à demander conseil à leurs parents pour ce genre de sujet. Ils se tournent plutôt vers des amis ayant déjà de l’expérience dans ce domaine ou effectuent des recherches sur internet sur la relation sexuelle. Peu importe leur âge, les personnes vierges peinent souvent à demander de l’aide aux adultes. Bien qu’internet représente la source d’informations privilégiée, les réponses ne sont pas toujours fiables.

Cet article est dédié aux personnes sans expérience sexuelle ainsi qu’aux parents d’adolescents qui pourront y trouver de nombreux conseils. Ces conseils ont vocation à éviter l’embarras qui émane en général de ce type de conversation. L’objectif est en particulier de mettre au clair certains aspects relatifs à la relation sexuelle pour la première fois et de corriger les idées préconçues, notamment par rapport au sexe inconnu de « l’autre ».

Quel est l’âge idéal pour permettre sa virginité ?

Cette question est débattue depuis la nuit des temps. Cet âge varie énormément selon les pays et les traditions. Dans certaines régions, les filles peuvent se marier excessivement jeunes, alors qu’elles n’ont que neuf ans par exemple. Elles sont amenées dans la foulée à partager le lit de leur époux. Certaines coutumes imposent la chasteté jusqu’au mariage, même si l’âge de maturité sexuelle est atteint voire dépassé.

Enfin, dans certains pays, les relations sexuelles sont plus libérées et le mariage n’est pas une condition nécessaire. La vision de la sexualité est tributaire de la culture et des normes sociétales. Pour ce qui est des paramètres biologiques, l’âge de la puberté varie entre les sexes. Chez les personnes de sexe féminin, elle advient de 12 à 15 ans tandis qu’il faut attendre 15 à 18 ans pour les personnes de sexe masculin. Le corps doit être formé et prêt à avoir des relations sexuelles pour que la première fois se passe bien.

D’un point de vue juridique, il est nécessaire de prêter attention à l’âge du consentement. Ici, nous nous intéresserons uniquement à une échelle nationale. L’âge du consentement est fixé à 15 ans en France. Cette donnée ne doit pas être oubliée ; si votre partenaire est plus âgé, vos parents ou vos responsables légaux sont en droit de le poursuivre pour corruption de mineur, et ce même si vous étiez d’accord pour avoir des relations sexuelles.

Quelles sont les grandes étapes de l’acte sexuel ?

A partir d’un certain âge, les adolescents commencent à être intrigués et à ressentir de l’attirance pour le sexe opposé (ou non). Il est possible d’avoir des relations sexuelles sans ressentir de l’amour pour l’autre, voire même sans éprouver de sentiments. Les travailleuses du sexe n’ont pas de sentiments pour leurs clients, et certains couples restent ensemble alors que les partenaires ne sont plus amoureux.

Néanmoins, il est tout de même possible de ressentir de l’attirance pour l’autre personne. Les partenaires font monter l’excitation en se faisant des baisers et en se caressant mutuellement. Avec l’excitation, le vagin de la femme se lubrifie de plus en plus. Ceci est un mécanisme naturel visant à faciliter la pénétration. L’excitation de l’homme se manifeste quant à elle par une érection : le pénis se gorge de sang, grossit, durcit et s’érige. L’érection est une condition nécessaire pour qu’il y ait pénétration. Pour cela, les préliminaires sexuels tels que la fellation et le cunnilingus sont de bons moyens pour augmenter l’excitation.

Les deux partenaires choisissent la position qui leur convient le mieux et l’homme fait pénétrer son pénis à l’intérieur du vagin de la femme. Il effectue ensuite des mouvements de va-et-vient. Cette pénétration peut se conclure par un orgasme pour les deux partenaires, c’est-à-dire un moment de plaisir très intense.

position sexuelle

Quelle position sexuelle choisir ?

Il n’y a pas de réponse tranchée à cette question. Chacun doit choisir la position qui lui convient le mieux. Pour commencer, préférez des positions simples. Pour plus de sensations, vous pouvez surélever les hanches de la femme, par exemple en plaçant un oreiller sous le bas du dos pour une position du missionnaire. Pour que l’expérience soit agréable, le confort doit être assuré. Préférez donc des positions confortables aux positions acrobatiques du Kama Sutra, au moins dans un premier temps.

La pénétration fait-elle mal ?

Pour les personnes de sexe féminin, la question de la douleur lors de la première fois est centrale. L’intensité de la douleur varie énormément selon les personnes. Certaines jeunes filles souffrent énormément, tandis que d’autres ressentent à peine une gêne. Ceci dépend de nombreux paramètres biologiques, tels que l’état général du corps, le niveau de lubrification du vagin, et le niveau d’excitation.

Les paramètres d’ordre psychologique comptent aussi pour beaucoup. Une grande crispation peut être à l’origine d’une douleur plus importante. En effet, cela conduit à une contraction naturelle des muscles qui limite la pénétration du sexe masculin. Gardez à l’esprit que ce moment est tout à fait naturel et normal, et un passage obligé.

L’hymen est une fine membrane présente à l’entrée de l’orifice vaginal. Lors de la première pénétration, cet hymen est rompu, ce qui peut entraîner une petite libération de sang. Le volume de sang libéré varie énormément selon les femmes, de quelques gouttes à une quantité susceptible de tacher sérieusement les draps. Dans certains cas, il est possible qu’il n’y ait aucune émission de sang. Cela ne signifie pas que la femme n’était pas vierge pour autant.

Quand puis-je retenter cette expérience sexuelle?

Vous êtes seule à pouvoir juger de votre condition et à savoir si vous êtes prête à renouveler l’expérience rapidement. Si votre première fois a été douloureuse, prenez quelques jours pour vous remettre de l’expérience. Vous pourrez ensuite recommencer à votre guise. Si vous n’avez pas ressenti de gêne particulière, libre à vous de renouveler l’expérience dès que vous le souhaitez.

Il est essentiel de considérer les risques associés aux relations sexuelles, autrement dit les grossesses non désirées et la contraction de maladies ou infections sexuellement transmissibles. L’apparition des règles est le signe qu’une jeune fille est apte à porter un enfant. Vous pouvez tomber enceinte même lors de votre premier rapport sexuel.

Pour limiter le risque, utilisez des moyens de contraception efficaces. Ne faites pas confiance aux prétendues méthodes de contraception artisanales telles que les douches vaginales avec du Coca-Cola ou l’interruption du coït. Dans un premier temps, protégez-vous avec des préservatifs. Vous consulterez ensuite un gynécologue pour déterminer le moyen de contraception le plus adapté à votre situation. Par ailleurs, les préservatifs permettent de protéger contre les maladies sexuellement transmissibles. Ils sont disponibles en libre-accès et ne présentent aucune contre-indication.

préservatif

Que faire en cas de rapport sexuel non protégé ?

Cela peut arriver même aux adultes les plus responsables. En cas de rapport sexuel non protégé, rendez-vous à la pharmacie la plus proche pour acheter une contraception d’urgence. La pilule du lendemain doit être prise dans les 72h suivant le rapport sexuel sans protection. Evitez de répéter l’expérience trop souvent ; cette méthode contraceptive comporte un certain nombre d’effets secondaires.

L’orgasme est-il obligatoire ?

Chez l’homme, l’orgasme se traduit généralement par une éjaculation. Chez la femme, les signaux de l’orgasme féminin sont moins évidents. Vous pouvez consulter notre article sur l’orgasme féminin pour mieux comprendre le sujet.Pour mieux comprendre le déroulement de l’acte sexuel, il est possible de visionner des vidéos pornographiques. Toutefois, ces dernières sont scénarisées et ne doivent pas être considérées comme l’exemple à suivre.

Si vous êtes une jeune fille, ne pensez pas que vous atteindrez l’orgasme à tous les coups. Malheureusement, l’orgasme féminin relève davantage de l’exception que de la généralité. Selon l’enquête internationale sur les femmes et l’orgasme (IFOP), une femme française sur deux admet avoir des difficultés à atteindre l’orgasme.

Pour atteindre plus facilement la jouissance, vous devez apprendre dans un premier temps à découvrir votre corps. Ne délaissez en aucun cas les massages érotiques et les préliminaires lors d’une relation sexuelle. N’ayez pas honte de vous livrer à de petits plaisirs solitaires. La masturbation vous permettra d’identifier vos préférences et de connaître vos goûts. L’orgasme est plus facilement atteint chez les hommes, et se manifeste en général par une éjaculation.

Conseils pour les femmes vierges afin de réussir le premier rapport sexuel

Il est toujours intéressant d’organiser des soirées entre filles et de discuter de la première relation sexuelle. En ce qui me concerne, on ne peut pas dire que ma première fois se soit bien passée. Néanmoins, avec le recul, je ne regrette rien. Aujourd’hui, je comprends enfin ce qui s’est passé. Tout ne se passe pas toujours comme on se l’était imaginé… Voici quelques conseils pour que vous ne commettiez pas les mêmes erreurs que moi.

femme vierge

Prenez votre temps

Alors qu’il faut réagir vite dans certaines situations, ce n’est pas le cas de la première expérience sexuelle. La première fois est une étape importante, vous devez être sûre d’être prête pour cela et d’en avoir envie. Ne faites rien si la décision ne vient pas de vous-même ; personne ne devrait faire sa première fois à cause de la pression exercée par ses amis ou son partenaire. Vous aurez sans doute toujours quelques doutes et appréhensions, même en ayant réellement envie de vous lancer.

Communiquez ouvertement avec votre partenaire

Pour que tout se passe bien, il est essentiel de dire les choses. Si jamais vous n’êtes plus sûre, vous devez pouvoir mettre fin à l’expérience à tout moment. Votre partenaire a beau être expérimenté, il est important que vous soyez sûre de votre décision. Si quelque chose ne vous plaît pas, si vous ressentez une gêne ou que vous avez mal, dites-le. Votre partenaire, aussi incroyable soit-il, n’est pas capable de lire dans votre esprit…

N’ayez pas recours à l’alcool ou à la drogue pour votre première fois

Ne pensez pas que l’alcool et les substances psychotropes faciliteront votre première fois. Bien sûr, ces produits peuvent vous rendre plus détendue, confiante et moins complexée, mais ce n’est pas une bonne idée de vivre sa première expérience sexuelle de cette façon.

Renseignez-vous sur le sujet

Tout comme vous vous instruisez pour être acceptée dans une bonne université et faire une grande carrière, prenez le temps de vous renseigner sur la sexualité. Vous pouvez même faire des tests disponibles sur internet pour savoir si vous êtes prête à passer le cap. Pour que les résultats soient significatifs, vous devez répondre avec la plus grande sincérité et de manière spontanée. Renseignez-vous notamment sur les moyens de contraception et les symptômes de la grossesse. N’hésitez pas à partager ces moments avec votre petit ami, cela sera plus agréable.

Prévoyez le coup

Ne comptez pas exclusivement sur votre partenaire pour les préservatifs. Apportez votre propre paquet, il est préférable d’en avoir plus que pas assez. Vous pourrez trouver des lubrifiants artificiels contenant de la lidocaïne dans les pharmacies et les sex-shops. Ces lubrifiants endorment en quelque sorte la zone et contribuent ainsi à une diminution de la douleur. Cependant, les sensations de frottements agréables sont également moins perceptibles. Prenez aussi des serviettes pour préparer le terrain et éviter ainsi de laisser d’éventuelles traces dans le lit. Tous les éléments nécessaires doivent être à proximité. La plupart du temps, la première fois n’est pas spontanée et a été organisée à l’avance.

Ne croyez pas tout ce que vous voyez dans les films

Ne vous basez pas sur les films romantiques destinés aux adolescents pour vous faire une idée de la première fois. La représentation est assez faussée. Il est tout à fait possible que votre première fois se passe bien, mais ne vous attendez pas à une expérience des plus grandioses. Dans ces films, tout est absolument idéalisé.

Faites attention à la fiabilité des sources que vous consultez

Tournez-vous de préférence vers des sites médicaux fiables et certifiés pour rechercher des informations. Si vous consultez des forums, vous risquez de lire tout et son contraire, dont des informations erronées. Vous ne saurez jamais vraiment qui a écrit le message ; il peut même s’agir d’un jeune garçon ayant déjà visionné de la pornographie…

Faites de votre première fois un moment romantique

Bien que la première fois soit souvent idéalisée dans les films, il est possible de vivre en vrai une expérience romantique. N’hésitez pas à décrire à votre partenaire la façon dont vous imaginez ce moment. Choisissez un endroit à l’abri des regards, et un moment où vous êtes seuls pour éviter d’être interrompus. Vous pouvez réserver une durée de deux à trois heures. Bien que l’expérience sexuelle en elle-même n’excède en général pas la demi-heure, il est préférable de vous mettre dans l’ambiance un peu à l’avance.

Conseils pour les puceaux afin de réussir sa première relation sexuelle

Pour les personnes de sexe masculin, la première fois représente le passage du statut de garçon à celui d’homme. Il s’agit d’une étape cruciale. Il peut être difficile pour un jeune homme de savoir que ses amis ont déjà eu des expériences sexuelles alors que lui est encore puceau. Dans notre société, les gens ont souvent honte d’être vierges. Si la perspective de la première fois stresse les filles, les jeunes hommes ne sont pas épargnés non plus. Voici quelques conseils pour que votre première expérience sexuelle avec une femme se passe le mieux possible.

puceau

N’essayez pas d’en faire trop

Si vous ou votre partenaire n’avez pas encore d’expérience, ce n’est pas le moment de vouloir tester toutes les positions du Kama Sutra. Vous pouvez tout à fait satisfaire votre partenaire sans chercher à en faire des caisses. A ce stade, rien ne vous dit que votre partenaire sera à l’aise avec des poses un peu complexes. Si vous souhaitez innover, demandez d’abord à la fille ses préférences. Si elle est vierge, vous aurez tout le temps d’essayer de nouvelles positions plus tard. Pour le moment, restez sur les positions classiques et efficaces.

Ne songez pas à le faire avec une prostituée

Inutile de dépenser votre argent et votre énergie avec des prostituées, que ce soit votre première fois ou non. Les désagréments seraient multiples. Il y a un risque non négligeable de contracter des maladies vénériennes. L’impression d’avoir dû payer pour que la femme accepte de coucher avec vous sera extrêmement désagréable. Enfin, même si certaines prostituées sont vraiment douées, l’expérience sera nettement meilleure aux côtés de quelqu’un que vous aimez.

Evitez de vous vanter

Evitez la vantardise poussée à l’outrance en présence de votre partenaire. En particulier, n’en faites pas des tonnes concernant vos conquêtes passées. Votre partenaire n’appréciera guère que vous lui narriez vos anciennes relations. Par ailleurs, si celles-ci relèvent davantage de l’imaginaire, votre partenaire risque de le remarquer. Ce discours vide de sens a peu de chances de lui plaire. Si vous avez envie de conter vos exploits, qu’ils soient fictifs ou réels, faites-le plutôt en compagnie de vos amis.

Anticipez à l’avance le déroulement de l’événement

D’ordinaire, ce sont les hommes qui prennent les devants dans ce genre de situation. Si vous semblez indécis et confus, votre manque d’expérience se ressentira instantanément. Il peut être très utile de vous représenter à l’avance la façon dont les choses vont se produire. Pour vous préparer, vous pouvez par exemple consulter des vidéos pornographiques. Vous saurez ainsi plus facilement comment aborder la fille. Cependant, gardez à l’esprit que la réalité sera sans doute toute autre que ce que voyez dans ces vidéos. Restez spontané et prenez les choses comme elles viennent ; tout se fera assez naturellement. Eviter de faire l’amour dans l’eau pour la première fois.

Faites preuve de responsabilité

Ne prenez pas le risque de mettre enceinte votre partenaire. Utilisez un préservatif pour vous protéger vous-même ainsi que votre partenaire. L’arrivée d’une éjaculation ne se ressent pas toujours clairement, et vous risquez de ne pas vous retirer à temps. L’interruption du coït n’est pas une méthode 100 % efficace contre les grossesses non désirées.

Choisissez soigneusement votre repas précédant l’acte

Si vous mangez de manière copieuse avant l’acte, vous risquez de somnoler et de ne pas avoir énormément d’énergie. Pourtant, l’acte sexuel demande une sacrée dose d’endurance pour les hommes. Par ailleurs, ne pensez pas que l’alcool vous aidera d’une quelconque manière. Si vous êtes alcoolisé, vous risquez d’avoir des problèmes d’érection.

Ne craignez pas l’éjaculation précoce

Tous les hommes ont peur d’éjaculer prématurément. Si cela vous arrive, rassurez-vous : ce n’est pas la fin du monde. Néanmoins, il existe certaines astuces pour retarder le moment de l’éjaculation. Vous pouvez par exemple utiliser un préservatif assez épais pour limiter les sensations, ou utiliser un lubrifiant composé entre autres de menthol ou de lidocaïne.

Soyez honnête avec votre partenaire

N’ayez pas peur de jouer cartes sur table avec votre partenaire. Il n’y a rien de honteux à n’avoir jamais eu de relation sexuelle. Si la fille a déjà de l’expérience, elle saura vous guider et éprouvera peut-être même une certaine fierté à le faire. Si la fille est également vierge, elle aura l’impression de vivre un moment particulièrement unique avec vous. Elle partagera vos craintes et vos doutes, et ne pensera pas un seul instant à se moquer de vous.

Ne répandez pas la nouvelle

Une fois la chose faite, n’ébruitez pas la nouvelle sur tous les toits. Personne n’a besoin d’être au courant, si ce n’est vos plus proches amis. N’ayez crainte, la fille n’oubliera pas de sitôt l’expérience que vous avez partagée. Elle n’appréciera guère que votre moment intime soit porté à la connaissance de tous.

Ici s’achève notre discussion sur la première fois. Je ne pense pas qu’il soit utile d’impliquer les parents dans cette expérience. Vous n’avez pas besoin de leur en parler explicitement, ils s’en rendront compte d’eux-mêmes tôt ou tard.

Blandine
Blandine est une sexologue diplômée d'un Master II Psychologie clinique et psychopathologie du traumatisme. Enseignante en psychologie, Blandine pratique de la psychologie et sexologie dans un cabinet libéral et dans les institutions depuis plus de 18 ans. Elle nous offre son expertise au travers de ses publications sur notre site. Blandine est spécialisée dans les dépressions, les addictions, la sexologie et les troubles de la sexualité.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici