L’intéressement de l’opinion public sur le sujet de la jouissance sexuelle féminine ne date pas de longtemps. Dans le passé, la seule fonction qu’on attribuait à la femme concernant les rapports sexuels, c’était celle de la reproduction et de la procréation. On regardait d’un mauvais œil tous ceux qui s’opposait à cette façon de penser. A une période de l’histoire, les relations sexuelles ont été reléguées au second plan à cause de la révolution industrielle, économique et technologique qu’a connu le monde.

Ce sont les travaux et les publications d’un chercheur de nationalité allemande faisant allusion à l’existence du point G dans le corps féminin qui ont relancé le débat sur le plaisir sexuel féminin. Selon la description donnée, la stimulation de cette zone provoque une sensation de plaisir immense. Au fur et à mesure, les gens se sont intéressés au sujet. Dans cette article, on va s’intéresser aux signes qui indiquent qu’une fille a atteint l’orgasme et n’a pas simulé ?

Les choses à savoir l’orgasme féminin

La femme accepte plus difficilement d’avoir des rapports sexuels comparé à l’homme. Parlons d’abord d’un point important : l’excitation. La femme met plus de temps avant d’être vraiment excitée et cela passe par plusieurs phases d’intensité croissante.

Au cours d’un même rapport sexuel, l’envie change et varie d’intensité chez la femme, passant du bas niveau au haut niveau avec un changement constant. Elle n’atteint pas l’orgasme dès le début. Au contraire, cela dépend de plusieurs facteurs qui doivent être mis ensemble pour atteindre le plaisir recherché.

Le partenaire masculin qui tient vraiment à donner du plaisir à la femme et à la conduire jusqu’à l’orgasme doit comprendre que l’atteinte de l’orgasme chez la femme nécessite la prise en charge et l’excitation de toutes les zone érogènes et sensibles du corps féminin.

Vous devez aussi comprendre que la manifestation de l’orgasme chez la femme est propre à chacune. De plus, toutes les femmes ne sont pas à mesure d’accepter et d’expérimenter toutes les différentes formes de sensations qui existent par rapport aux pratiques sexuelles. En général, de tous les types d’orgasmes qui excitent, la femme n’en expérimente généralement que deux durant toute sa vie. A partir de leur appellation, on déduit facilement la zone du corps d’où ils sont générés. 

  • Orgasme Vaginal ;
  • Orgasme Clitoridien ;
  • Orgasme Utérin.

D’autres types d’orgasmes féminins pas connus sont aussi à nommés ici :

  • L’orgasme Myotonique – Ce type d’orgasme s’expérimente généralement seule. Un serrement et un desserrement répétitif des hanches est nécessaire pour l’atteindre.
  • L’orgasme surexcité : C’est l’orgasme le moins connu, le moins expérimenté par la femme en général. Pas besoin de stimuler aucune partie de son corps pour le provoquer. Il est parfois expérimenté pendant le visionnage d’une œuvre artistique à caractère sexuel (film ou livre) et se traduit par l’expression intense et explosive d’émotions et de sensations de plaisir.

Les signes précurseurs de l’orgasme féminin

Voici les consignes données par les experts médicaux aux hommes s’ils veulent connaitre les signes précurseurs de l’orgasme féminin. Par contre, les indications données ne sont pas toujours valables pour toutes les femmes dont le processus dépendra surtout de l’organisme.

Les signes à prendre à considération pour reconnaitre qu’une femme a eu un orgasme :

  1. Changement du rythme de respiration et des battements du cœur chez la femme
  2. Rougissement de la peau du corps au niveau de certaines parties précises (la face, la ceinture abdominale, la partie des seins, le cou).
  3. Augmentation de la température du corps, une sudation élevée et augmentation de la taille des mamelons.
  4. Contraction de l’utérus, de la ceinture abdominale, des jambes et apparition sur le visage des signes et grimaces non coordonnés.
  5. Accélération du rythme des mouvements de va-et-vient par la femme pour obtenir plutôt l’explosion de plaisir recherchée.
  6. La femme réclame la pénétration la plus profonde possible de la part de son partenaire.

Les détails qui vous permettront de reconnaitre qu’une femme a atteint l’orgasme

Vous tenez toujours à avoir tous les détails qui vous permettront de reconnaitre qu’une femme a atteint l’orgasme ?

Voici quelques manifestations à prendre impérativement en considération pour reconnaitre si une fille a atteint l’orgasme :

  • L’augmentation du niveau d’excitation : changement de la couleur de la peau, augmentation de la sudation et de la sensation de chaleur, augmentation de la taille de la poitrine (seins), maintien en position ouverte des lèvres et du clitoris.
  • Abondance des sécrétions au niveau du vagin avec l’apparition d’un liquide lubrifiant épais et facilement remarquable.
  • Recherche d’une plus profonde pénétration dans le but d’atteindre d’avantage les zones sensibles et érogènes vecteurs de plaisir. Cette initiative est prise par le femme dans le but d s’assurer que la cadence ne s’arrête pas, du moins pas avant l’atteinte de l’orgasme.
  • Flexibilité et mouvements de contraction : l’augmentation du plaisir oblige la fille à se mouvoir dans tous les sens au rythme de ses organes sexuels qui réagissent à la stimulation et cela augmente le bonheur et le plaisir de l’hommes.
  • Roulement des yeux. Une fille qui pousse des gémissements et qui gesticule tout en vous regardant dans les yeux simule. Elle doit nécessairement rouler ses yeux et garder à demi-fermés ces paupières. C’est un geste qui ne peut être contrôlé au moment du plaisir.
  • Besoin d’un moment de repos ou de récupération : une fille qui a expérimenté l’orgasme doit nécessairement passer par une phase de récupération. Si après l’acte, elle se lève immédiatement, cela veut tout simplement dire qu’elle simulait. 
  • Variation du rythme des battements du cœur : la cadence des battements du cœur peut servir pour reconnaitre si une fille a atteint l’orgasme ou pas. Une fille ayant atteint l’orgasme aura un des battements de cœur plus rapides alors que celle qui ne l’a pas expérimenté n’aura aucun changement dans ce sens.

Ajoutons à tout ceci les réactions du corps et de la fille après avoir expérimenté l’orgasme.. A ce moment précis, vous devez la laisser tranquille car elle ne manifestera aucune réaction à vos stimulations. Il faut que son corps retrouve son niveau normal. Il peut aussi avoir apparition de la chair de poule au niveau des fesses ou du dos de la femme et même apparition ou écoulement des larmes au niveau des yeux de la filles. Cependant, tous ces signes diffèreront en fonction de la femme.

Blandine est une sexologue diplômée d'un Master II Psychologie clinique et psychopathologie du traumatisme. Enseignante en psychologie, Blandine pratique de la psychologie et sexologie dans un cabinet libéral et dans les institutions depuis plus de 18 ans. Elle nous offre son expertise au travers de ses publications sur notre site. Blandine est spécialisée dans les dépressions, les addictions, la sexologie et les troubles de la sexualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici