Si votre partenaire ne peut pas atteindre l’orgasme pendant les rapports sexuels, même un gars indifférent commencera tôt ou tard à torturer la question de savoir pourquoi sa petite amie n’arrive pas à se faire plaisir. Dans ce cas, nous ne pouvons pas parler de frigidité. Il est nécessaire de trouver la cause du manque d’orgasme et d’essayer de corriger cette situation avec une stimulation supplémentaire.

orgasme feminin

Pas d’orgasme féminin ? Les raisons !

Certaines femmes ne savent pas comment atteindre l’orgasme. Pour elles, le plus grand plaisir sexuel est mystérieux et inaccessible. Certaines femmes simulent leurs orgasmes pour ne pas être considérées comme bizarres et ne pas nuire à l’estime de leurs partenaires. Cependant, ce problème peut et doit être résolu. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles une femme n’atteint pas l’orgasme.

Les problèmes de santé

Le manque d’orgasme peut être dû à des troubles du système reproducteur, endocrinien ou nerveux. Souvent, des problèmes tels que la sclérose en plaques et le diabète font surface. De plus, en cas d’échec hormonal, les opérations affectent l’orgasme féminin, surtout s’il s’agit d’organes pelviens, d’infections génitales et de naissances naturelles. L’anorgasmie peut résulter de la prise d’antihistaminiques ou d’autres comprimés, de la chimiothérapie, ou encore de la ménopause.

Les préliminaires

Analysez d’abord le début des rapports sexuels en particulier les préliminaires sexuels. Pour un homme, il suffit généralement de regarder l’objet du désir et de se caresser le pénis pour jouir et atteindre l’orgasme. Tandis que pour qu’une femme soit suffisamment mouillée, elle doit être souvent embrassée, caressée, touchée, chouchoutée… C’est alors seulement en ce moment-là où elle pourra vraiment se détendre et profiter du plaisir de la pénétration. Les préliminaires jouent un rôle essentiel pour atteindre l’orgasme féminin.

Les relations forcées ou non désirées

La raison de l’anorgasmie peut venir des relations sexuelles forcées ou non désirées avec un homme qu’une femme. Une femme peut coucher avec un homme pour qu’il l’assume financièrement, par crainte de la solitude, par peur de représailles ou d’autres raisons. En conséquence, les rapports sexuels deviennent un désir de satisfaction rapide des partenaires et non pas une recherche de plaisir !

La psychologie féminine

Certaines femmes ont un blocage dû à leur psychologie et à la pression qu’elle exerce elle-même dans l’atteinte de l’orgasme avec leurs chéris. Dans ce cas, vous devez faire attention à votre état mental et à vos relations en couple. Par exemple : la fatigue chronique, sexe monotone, manque de confiance, suspicion de trahison, manque de piment, de sensibilité, d’attention mutuelle…

Si le manque d’orgasme est dû à ces raisons, cette pathologie est temporaire et peut être corrigée par les efforts conjoints des deux partenaires.

L’importance des préliminaires sexuels

Beaucoup de gars s’inquiètent du manque d’orgasme chez leur partenaire. Mais peu de gens associent cela aux préliminaires sexuels. Sans préliminaire, la fille a beaucoup plus de difficulté à atteindre le sommet du plaisir. La cause ? Elle ne pourra pas obtenir suffisamment de lubrification par le manque d’excitation et les premiers mouvements provoqueront son inconfort. Pour cette raison, le partenaire ne pourra pas se détendre correctement, se soumettre complètement à son homme, lui faire confiance et obtenir satisfaction.

Portez autant d’attention aux préliminaires que possible ! Pendant le prélude, il est primordial de stimuler les zones érogènes : lobes, lèvres, poitrine et mamelons, bas du dos, cuisses internes, pieds, cou et enfin le clitoris. La stimulation commence par des caresses et même un massage sexuel. Après un léger éveil d’excitation, continuez en embrassant tout le corps. Si une femme aime se faire mordre et les fessées, faites-le. L’alternance de caresses douces et rugueuses rend le sexe plein de passion et d’imprévisibilité.

Une mauvaise stimulation

Si une femme n’atteint pas l’orgasme pendant les rapports sexuels, elle ne peut en faire l’expérience qu’en stimulant certaines zones. Il existe des orgasmes vaginaux, clitoridiens et aussi ce que l’on appelle par le point G. L’orgasme vaginal peut être atteint avec une stimulation vaginale appropriée grâce à un pénis, un vibromasseur ou bien les doigts de votre partenaire. Si le rapport sexuel dure longtemps, mais que la fille n’arrive pas à jouir, il est nécessaire de trouver le point G et de le stimuler davantage.

ORGASME FEMME

Les trois différents orgasmes féminins

Beaucoup de femmes s’inquiètent et se plaignent à leurs amis du manque d’orgasme. Cependant, dans ce cas, vous n’avez pas besoin de vous plaindre, mais parlez simplement à votre partenaire et pratiquez davantage, non pas pour éliminer le problème, mais pour le résoudre ensemble. Cela étant dit, voici plusieurs types d’orgasmes féminins.

L’orgasme clitoridien

Il s’agit de l’orgasme le plus courant que les femmes peuvent avoir pendant les rapports sexuels avec leur partenaire et par l’auto-stimulation. Cela est dû à la stimulation du clitoris. Il s’agit d’un petit point au bas des lèvres. Si une femme ne peut pas atteindre l’orgasme seule avec une telle stimulation, le pic le plus élevé peut être atteint pendant les rapports sexuels. Lorsque 8 000 nerfs clitoridiens interagissent avec 15 000 extrémités pelviennes, il y a un fort sentiment de plaisir. Vous pouvez utiliser votre langue, vos doigts ou des jouets intimes spéciaux pour stimuler le clitoris.

L’orgasme vaginale

Jusqu’à 70% des femmes ont des problèmes avec l’orgasme vaginale selon les pays. C’est généralement un travail de longue haleine pour l’obtenir. Tout d’abord, un long prélude sexuel est nécessaire pour qu’une femme soit complètement détendue et attentive. Deuxièmement, le contact sexuel devrait durer 15 minutes ou plus.

Enfin, mais surtout, il doit y avoir une anatomie adéquate. Un tel orgasme est rapidement acquis par les femmes avec une distance réduite entre le clitoris et l’ouverture vaginale. Après l’introduction du membre, le tissu s’étire et une stimulation supplémentaire se produit. Cela ne signifie pas que le reste des filles ne peuvent pas avoir d’orgasme vaginal. Après l’accouchement, la structure de votre corps peut changer ! Vous éprouverez donc ce genre de plaisir. Expérimentez aussi avec des lubrifiants stimulants spéciaux et des jouets sexuels.

L’orgasme utérin

Ce type d’orgasme est rare et le moins fréquemment étudié que les deux précédents, mais le plus long. Il provient directement de l’utérus et s’accompagne d’une diminution des parois musculaires. Plus les contractions sont fortes, plus le plaisir de la fille est inimaginable. Ne pas pouvoir avoir ce type d’orgasme s’associe souvent à la longueur du pénis du partenaire. En effet, l’homme doit avoir un membre dont la taille est grande, chose qui est nécessaire pour atteindre les terminaisons sensibles à proximité immédiate du col de l’utérus. La position pendant la pénétration est également très importante. Par exemple, il faut favoriser les positions sexuelles qui permettent une pénétration profonde comme la levrette. Les mouvements doivent être profonds et énergiques.

Comment atteindre l’orgasme sans stimulation ?

Les femmes atteignent non seulement l’orgasme en se faisant pénétrer et en stimulant le clitoris mais sont aussi capables de le réaliser de façon plus exotique. Il y a des filles qui peuvent se caresser les mamelons et atteindre l’orgasme.

Le sein est le plus sensible aux caresses avant la menstruation. Le massage commence par des baisers, des caresses et des frottements légers sur toute la surface de la poitrine, puis va directement aux mamelons. Vous pouvez chatouiller, les tirer dans votre bouche, les rouler entre vos lèvres, mordre…

Il existe également des moyens tactiles et mentaux pour satisfaire les femmes, qui sont obtenues sans pénétration, et même sans toucher. Ils sont possibles pendant une longue absence de contact sexuel ou dans les premiers stades d’une relation lorsqu’il est «trop tôt» pour le sexe.

Mes autres conseils pour atteindre l’orgasme

Au cas où votre petite amie ne pourrait pas arriver à atteindre l’orgasme, les sexologues comme moi vous donneront une solution. Vous devez non seulement penser à vous pendant les rapports sexuels, mais aussi prendre soin de votre partenaire :

  • Oubliez la position préférée de nombreux mecs quand une femme jette ses jambes sur les épaules de son partenaire. Dans ce cas, vous serrez ses hanches, chose qui est un obstacle au plaisir.
  • Choisissez des positions gagnantes dans lesquelles le membre frotte fortement contre le clitoris ou celles que la dame propose, même si vous ne les aimez pas.
  • Laissez une femme agir.
  • Accordez plus de temps et d’attention aux préliminaires.
  • Essayez de limiter l’éjaculation pour augmenter le contact sexuel.

Peu de femmes atteignent l’orgasme, mais ce n’est pas parce qu’elles ont un problème, mais parce que leurs hommes ne prêtent pas assez d’attention à la leur satisfaction. Le meilleur amant est celui qui sent et apporte le bonheur à la fille.

Blandine
Blandine est une sexologue diplômée d'un Master II Psychologie clinique et psychopathologie du traumatisme. Enseignante en psychologie, Blandine pratique de la psychologie et sexologie dans un cabinet libéral et dans les institutions depuis plus de 18 ans. Elle nous offre son expertise au travers de ses publications sur notre site. Blandine est spécialisée dans les dépressions, les addictions, la sexologie et les troubles de la sexualité.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici